Le simulateur : tout est sous contrôle !

 

En vingt-cinq ans, les constructeurs d’avion ont divisé par deux le cycle de conception d'un nouvel appareil, le réduisant à sept-huit ans, en tenant compte des retards. En vingt ans, la flotte mondiale a déjà doublé. Parallèlement, la fiabilité des appareils s'est améliorée de façon incroyable et les coûts d'exploitation et de maintenance ont drastiquement baissé grâce aux simulateurs !

 

La maquette numérique permet de faire travailler sur un plateau virtuel le constructeur et ses fournisseurs en temps réel dans le monde entier. Tout peut être vérifié, du design de l'appareil en passant par les pièces, à la maintenance sans recourir à des maquettes physiques. Tout a commencé dans les années 1990 avec le Boeing B 777, le premier appareil au monde à avoir été conçu sans maquette physique. Le logiciel de Dassault Systèmes a permis à Boeing d'éliminer 90% des erreurs liées à la géométrie des 3 millions de pièces qui composent le B 777.

 

En visitant le centre des simulateurs, vous accédez à ce monde de grande innovation, que ce soit dans l'utilisation de nouveaux matériaux, l'architecture des avions avec le passage à l'électrique, l'aménagement intérieur très sophistiqué. Partout les avionneurs utilisent des logiciels. Dès qu'un passager entre dans un avion, tout ce qu'il voit a été dessiné par des logiciels de gestion de configuration. Les défis sont nombreux : la customisation, la simulation du comportement des matériaux composites et des systèmes électroniques ou électriques, les nouvelles lignes d'assemblage.

S'offrir l'expérience